Qui sommes-nous ?

Missions

L’Association Française de Génie Civil (A.F.G.C.) a été créée en 1998 à la suite de la fusion de l’AFPC (Association Française des Ponts et Charpentes) et de l’AFREM (Association Française pour l’Essai des Matériaux).

L’AFGC est le réseau des acteurs et experts du Génie Civil dont la vocation est de contribuer au développement des matériaux, des techniques et des connaissances du domaine du Génie Civil.

L’Association offre à ses membres de nombreuses rencontres à l’occasion des conférences, des manifestations techniques et scientifiques et organise des visites de diverses réalisations dans le domaine du génie civil.

Un lieu d'échanges pour tous les acteurs du Génie Civil

 L’Association Française de Génie Civil (AFGC) a pour objectif de rapprocher le monde des matériaux de celui des structures, de resserrer les liens entre le monde de l’enseignement et de la recherche et celui de la conception, de la réalisation et de la maintenance.

C’est une plate-forme d’échanges de connaissances, de retours d’expériences et de bonnes pratiques multi-acteurs (ingénieurs, techniciens, architectes, enseignants, étudiants…).

Les membres de l’AFGC peuvent être répartis en grandes catégories :

  • Maîtres d’ouvrages : Etat, régions, départements, collectivités locales, établissements publics, sociétés d’économie mixte.
  • Maîtres d’oeuvres
  • Bureaux d’études, bureaux d’ingénierie, organismes de contrôle
  • Entreprises de travaux de Génie Civil
  • Industriels et fournisseurs de produits et matériaux
  • Chercheurs
  • Enseignants et étudiants
  • Architectes
  • Experts et consultants

L’AFGC, c’est un réseau de plus de 1500 adhérents



Une vocation : le partage et la diffusion de la connaissance

 

Les activités de diffusion de la connaissance animées par le Comité des Affaires Générales (CAG) et les délégations régionales se traduisent par l’organisation de conférences et débats, de manifestations scientifiques, de visites techniques de chantier et la diffusion des publications.

L’AFGC assure ces missions en lien étroit et en partenariat avec les grandes associations nationales du domaine de la construction :

AUGC, AFTES, Le Pont, ASCO TP, IDRRIM, IMGC, STRRES, …

Les comptes rendus des manifestations et des webinaires, les actes des congrès et journées techniques sont mis en ligne sur le site de l’AFGC, constituant pour les adhérents une riche source d’informations

L’AFGC , c’est de plus de 40 manifestations annuelles, des débats (webinaires) proposés par ses groupes de travail, les journées GC’  tous les deux ans et le colloque annuel Le pont, …



Une expertise scientifique

 

Les activités scientifiques animées par le Comité Scientifique et Technique CST sont structurées en groupes de travail qui contribuent à l’élaboration de documents scientifiques et techniques (certains bilingues anglais/français) et reconnus au niveau national et international.
Chaque adhérent peut participer aux travaux de ces groupes, il suffit de présenter votre candidatures aux animateurs.

L’AFGC décerne tous les ans le prix AFGC ; Ce prix est destiné à récompenser un(e) ou plusieurs ingénieur(e)s, chercheur(euse)s, universitaires ou personnalités pour une réalisation remarquable dans le domaine scientifique, technique ou opérationnel (lien vers l’historique des prix)

L’AFGC, c’est une dizaine de groupes de travail actifs, la publication de nombreux documents techniques (guides et recommandations)



Un relais des grandes Associations Internationales

 

L’AFGC constitue un lien entre le Génie Civil Français et la Communauté Scientifique Internationale. Elle est en contact permanent avec les grandes associations internationales :

  • l’AIPC (IABSE) Association Internationale des Ponts et Charpentes,
  • la RILEM (Réunion Internationale des Laboratoires et Experts des Matériaux, systèmes de construction et ouvrages),
  • la fib (fédération internationale du béton),
  • l’ACI (American Concrete Institute).

L’AFGC décerne tous les ans le prix Albert Caquot. (lien à venir) Ce prix est destiné à récompenser un(e) ingénieur(e) pour l’ensemble de sa carrière, en particulier pour ses travaux scientifiques et techniques et pour ses projets et ses réalisations, mais aussi pour ses qualités morales et son rayonnement dans le monde de la construction. Ce prix est remis alternativement à un ingénieur français ou étranger.

L’AFGC, c’est un lien pour les ingénieurs et chercheurs français
travaillant à l’étranger.



Acteur de la transition écologique


 

L’empreinte environnementale dans le paysage du secteur de la construction confère au génie-civil une responsabilité essentielle dans la mutation de notre société vers la transition écologique. Les changements opérés à tous niveaux (valorisation des matériaux, écologie industrielle, conception à empreinte bas carbone, nouvelles pratiques de travail…) confèrent à l’AFGC un rôle moteur dans la recherche et l’application de ces changements.

L’AFGC, c’est un acteur engagé pour la transition écologique



Un enjeu particulier vers les jeunes

Les jeunes sont les acteurs du génie civil de demain. L’Association Française de Génie Civil (AFGC) est là pour les accompagner, favoriser leur évolution professionnelle et valoriser leurs contributions. Avec un besoin en recrutement estimé à plus de 200 000 personnes pour les 5 années à venir, l’AFGC souhaite aussi encourager les vocations 

L’AFGC invite des étudiants à ses manifestations et organise des conférences à la demande dans les écoles et universités, …

L’adhésion est gratuite pour les étudiants et à demi-tarif pour les jeunes <35ans

L’AFGC, c’est une commission spécifique dédiée aux jeunes, la gratuité de l’adhésion pour les étudiants.
C’est aussi un prix décerné annuellement en lien avec l’AUGC (Association universitaire de Génie Civil) pour mettre en valeur les apports des jeunes au Génie Civil  



Un réseau ancré dans les territoires

L’AFGC est proche de ses adhérents grâce à ses délégations régionales.
Elle permet à chacun de ses adhérents de bénéficier de ses activités et productions grâce à sa structure décentralisée.

L’AFGC, c’est huit délégations régionales